Softness 1

Softness 1

En s’infiltrant au C12, lieu emblématique de la culture nocturne bruxelloise, cette performance propose un format hybride s’exprimant au travers d’une danse personnelle et relationnelle, d’une parole chantée pour parler à l’autre ou s’exhorter soi et de dialogues très simples. Dans un monde où la règle du jeu paraît être de créer pour soi, le mieux possible et à accroître le soi, à échelle d’entreprise ou d’individu, comment cette compétition haletante transparaît dans nos organisation relationnelles ?
Softness 1 est le premier chapitre de deux commandes faites par le C12.
En faisant écho à un monde surimagé où la vie banale est médiatisée, prise sous un certain angle et analysée, où la production et les objectifs sont gages de quelque chose, Softness 1 s’interroge sur ce paradigme. Même éthique, éco-conscient ou alternativisé, cette énergie est-elle celle qui nous
convient encore ?
Entre mini vécu relationnel et histoire qui se construit au présent, Softness 1 démantèle des vécus d’inadaptation à ce paradigme compétitif, des réactions épidermiques, corporelles, fatiguées, chantées de ce monde.

Création Lorena Spindler
Interprétation et création Naim Belhaloumi, Antonin Compère, Mélissa Diarra
Djs et production musicale Maddam collective
Création lumière C12
Soutien Danscentrumjette, le Bocal
Photography Élodie Gérard
Video David Garcia et Sophie Boury
Création au C12

thanks to them